fbpx

Quelles sont les erreurs qui tuent votre Startup? #1 fondateur unique

Amélioration de l’efficacité de l’administration ivoirienne : la première promotion Public-AMP en immersion au Canada
29/11/2018
Interview avec Isaac GNAMBA-YAO, Directeur Général de La Poste de Côte d’Ivoire dans le cadre du programme Public-AMP
07/12/2018

J’ai posté récemment l’infographie ci-dessous sur mon profil LinkedIn. Il a généré des milliers de partages et des centaines de commentaires, ce qui prouve qu’il existe une communauté intéressée qui recherche activement des informations sur le sujet. Pour poursuivre sur ce sujet, mes prochains articles détailleront davantage la raison pour laquelle ces 18 erreurs sont si néfastes pour les startups.

Quelles sont les erreurs qui tuent votre Startup? #1 fondateur unique

Auteur: Mark Vital (http://fundersandfounders.com/startup-mistakes/)

Auteur: Mark Vital (http://fundersandfounders.com/startup-mistakes/)

Erreur # 1: Fondateur unique

Verne Harnish, le fondateur de Entrepreneurs’ Organization, avait déclaré: « Croyez-vous vraiment que vous pouvez être meilleur tout seul avec un groupe de personnes talentueuses autour de vous? Si la réponse est oui, alors vous êtes le problème! »

Voyons donc les raisons qui nous poussent à faire cavalier seul. Si un entrepreneur est un fondateur unique, cela a tendance à se résumer à deux choses. C’est soit une décision consciente, soit le résultat d’une incapacité à persuader les cofondateurs de participer au projet. Les deux cas sont de mauvaises nouvelles. Passons maintenant aux arguments les plus courants d’entrepreneurs qui tentent de justifier pourquoi ils sont seuls.

Le Gollum

« Ceci est mon trésor. MON trésor. » En termes plus éloquents, cela se traduit par « Je veux garder le contrôle parce que j’ai eu l’idée le premier », ou « Je ne veux pas être évincé à l’avenir » ou «Quelqu’un va voler ma grande idée », et ainsi de suite. C’est une préoccupation légitime, néanmoins, nous devrions vraiment nous demander: quel est le but du lancement d’une startup? Le meilleur moyen de ne pas réussir est de ne pas partager: ne pas partager votre idée, ne pas partager votre objectif, ne pas partager le projet.

Le CFO

« Je ne peux pas payer un salaire concurrentiel.» Quoi qu’il en soit, est-ce vraiment une raison pour ne pas travailler en équipe? Ce qui nous ramène au partage – encore. Lorsque vous démarrez une entreprise ou que vous rejoignez une start up en tant que collaborateur, la seule certitude est que vous gagnerez moins d’argent que si vous travailliez dans une grande entreprise. Et que cela durera pendant un avenir imprévu – peut-être même pour toujours. Alors, comment pouvez-vous attirer des talents pour travailler avec vous? Que diriez-vous de penser à l’équité en actions et à la vision ?

La Star

« Je suis qualifié pour créer une entreprise.» Tant mieux pour vous. Vous l’êtes probablement – mais pouvez-vous vraiment le faire croître tout seul? Une bonne équipe entrepreneuriale doit concilier intérêts et valeurs avec ses collaborateurs, sa capacité de mise en œuvre et les bons contacts tout au long de la chaîne de valeur du secteur dans lequel elle est en concurrence. Dans de très rares cas, un individu peut détenir toutes les capacités techniques et commerciales pour avoir du succès. Mais si c’est le cas, combien de temps faudra-t-il avant qu’ils ne s’épuisent?

Nous ne devons pas nous leurrer sur le fait que certains entrepreneurs sont maintenant des personnalités très importantes dans les médias. Steve Jobs avait besoin de Steve Wosniak et de Mike Makula pour lancer Apple; et Larry Page et Sergey Brin avaient besoin d’Eric Schmidt pour développer Google. Et même Marc Zuckerberg n’a pas fait cavalier seul au début.

N’oublions pas ces facteurs clés que les entrepreneurs performants soulignent toujours; vous avez besoin de quelqu’un en qui vous avez confiance pour échanger des idées et supporter les hauts et les bas de votre parcours entrepreneurial; et quelqu’un d’assez humble pour accepter que vous ne soyez pas parfait et que vous ne savez pas tout. Une personne seule ne peut expérimenter qu’un apprentissage limité dans un temps limité. Pour une start-up, ce qui est crucial, c’est l’agilité et la rapidité d’apprentissage, de pivotement et de mise en œuvre. Et seul, cela prend tellement plus de temps.

Source

Mathieu CARENZOMathieu CARENZO, Directeur Exécutif du Centre des Entrepreneurs de l’IESE

Texte traduit par la Communication MDE