La gestion de la performance publique : les défis mis en lumière par la recherche

Session de Barcelone: 33 auditeurs AMP reçoivent leurs attestations de formation.
17/07/2019

Programme avancé en gestion publique (Advanced Program In Public Management) programme offert conjointement par le MDE Business School d’Abidjan (côte d’ivoire) et l’École Nationale d’Administration Publique de Québec (Canada) Québec, du 2 au 6 septembre 2019


Du lundi 2 septembre 2019 au vendredi 6 septembre 2019, plusieurs hauts dirigeants de l’Administration publique ivoirienne, composant la 2ème promotion du Public Advanced Management Program (Public-AMP), séjournent au Canada dans le cadre de la 6e session de l’année 2019 de ce programme novateur que MDE Business School (Abidjan) a initié depuis l’année dernière en collaboration avec la prestigieuse Ecole Nationale d’Administration publique du Québec (ENAP).

Cette session résidentielle est un moment essentiel dans le déroulement du Public-AMP, un programme unique au monde destiné aux hauts dirigeants de l’Administration publique et des organisations internationales en vue d’accroitre leurs compétences managériales avec à la clé l’acquisition de nouveaux outils de gestion efficiente, et un accent particulier accordé au développement des capacités d’analyse et de prise de décisions.

Des participants de la 6e session Public-AMP de 2019 avec (au centre) Juliette Champagne, Directrice de l’Enseignement et de la recherche à l’ENAP du Québec

Plusieurs modules de formation vont meubler cette session avancée. Par exemple la journée du lundi 2 septembre s’annonce avec deux modules alléchants visant à développer chez chaque participant des « Compétences de Gestion » efficiente. Ce sont : « l’intelligence émotionnelle pour renforcer le leadership » et « la gestion de la performance publique : les défis mis en lumière par la recherche » animés respectivement par Nathalie Rinfret et Etienne Charbonneau, Professeurs à l’ENAP. Les participants échangeront également sur les thèmes d’intérêt tels que « La budgétisation axée sur les résultats », « la négociation », « la gestion des autorisations officielles », « l’amélioration des processus de travail », « la performance dans les administrations publiques ».  Un accent particulier sera également accordé à la transformation digitale dans l’administration publique et son impact sur la capacité des hauts dirigeants de l’administration à créer de la valeur publique. Cela explique bien l’inscription à l’agenda d’un module central intitulé : « Le gouvernement numérique » coanimé par Benoit Bolvin et Catherine Desgagné-Belzil de l’ENAP.

Loin de demeurer une offre de formation exclusivement académique, le Public-AMP conçu par MDE sait allier théorie et pratique en se voulant également un moment idéal de partage d’expériences et de compétences entre les dirigeants ivoiriens et leurs homologues du monde. On comprendra donc parfaitement l’intérêt et l’opportunité d’un module comme celui intitulé « Regards croisés : Côte d’Ivoire – Québec », inscrit au programme de cette session résidentielle et animé par Reine-Bernadette Youan, une haute fonctionnaire de l’administration publique québécoise d’origine ivoirienne

À terme, ce programme réussira, selon les responsables du suivi et évaluation de la formation à MDE Business School, le pari de permettre aux Dirigeants de la haute Administration de se doter des outils et des attitudes nécessaires pour adresser les besoins nouveaux de la Gestion publique : une meilleure capacité à gérer les affaires publiques, avec un sens de responsabilité et de compétence aiguës, orientée vers les résultats tout en se préoccupant du développement des personnes, et de la société. On parle de hauts Administrateurs capables de développer une vision globale et intégrée de la chose publique ; des dirigeants de premier choix, investis des attitudes de leadership et des outils de direction adéquats et capables d’intégrer et d’impulser une stratégie nationale de développement durable.

Service communication MDE 

 

//]]>