DSC05047
Les Alumni accueillent les promotions 2017
31/01/2018
Sprint entrepreneur
Le meilleur entrepreneur peut être trouvé au sein de votre entreprise
20/03/2018

L’autre jour, j’ai assisté à une table ronde sur “Le paysage stratégique mondial”. Les panélistes étaient membres du Conseil consultatif international de l’IESE. Parmi eux, Ibukun Awosika, fondateur et PDG du Chair Center Group et président de la First Bank of Nigeria. J’ai pensé partager avec vous certains de ses conseils pour les entreprises étrangères désireuses d’investir en Afrique:

• N’apportez pas de solutions mais soyez prêts à vous engager avec les autres pour trouver des solutions : réengagez les esprits de la population africaine pour résoudre leurs problèmes.
• Vous avez besoin de partenariats locaux : en venant de l’extérieur, vous trouverez quelques éléments qui remettront en question votre modèle d’affaires.
• Vous ne pouvez pas avoir d’objectif à court terme : vous avez besoin de patience pour que l’investissement mûrisse ou pour que l’industrie s’installe – en fait, vous pouvez avoir besoin d’aider à façonner l’industrie.
• Connaître les valeurs de votre environnement : si vous voulez construire à long terme, vous ne pouvez pas seulement vous concentrer sur le facteur économique – vous devez aussi faciliter l’engagement social.

Ses derniers mots étaient une excellente synthèse de son message : créer de la valeur économique, créer de la valeur pour les gens, et ensuite ils vous soutiendront. J’aime entendre des hommes et des femmes d’affaires africains envoyer des messages qui sont cohérents avec ceux de ce blog :

• Certaines multinationales ont une perspective ethnocentrique qui ne reconnaît pas les différences entre les pays, ce qui les amène sur la voie de l’échec.
• Les entreprises étrangères doivent s’associer à des entreprises locales qui contribuent à la connaissance du marché : si vous n’incluez pas les entreprises locales, vous êtes déjà désavantagé.
• La réflexion sur le long terme porte ses fruits en Afrique : c’est un contraste frappant avec la conception à court-terme si répandue dans les entreprises occidentales.
• Le capital « patience » est axé sur le rendement à long terme, mais aussi sur les aspects sociaux du développement.

N’hésitez pas à partager avec nous vos conseils pour les entreprises étrangères désireuses d’entrer sur le continent.

Article écrit en anglais par
Dr. Ariño, Professeur de Management Stratégique
à l’IESE de Barcelone et traduit par le service communication de MDE