Martin Frigola : “En 2018, nous avons prévu deux nouveaux programmes”

femme entrepreneur
Les femmes chefs d’entreprise progressent en Afrique
20/03/2018

À l’aube de la nouvelle année, Martin Frigola, Directeur Général de MDE Business School, dresse un bilan de l’année 2017, il souligne les acquis tout en accordant un point d’honneur aux nouveaux projets prévus en 2018.

RH Mag : Pourriez-vous nous présenter votre institution ainsi que les points saillants de son bilan pour l’année écoulée ?
Martin Frigola : MDE Business School est une association à but non lucratif qui a été promue par les cadres travaillant en Côte d’Ivoire. Nous y donnons des formations aux standards internationaux. Nous investissons tous nos revenus dans l’amélioration de ces formations, l’amélioration de la formation des professeurs et l’amélioration des cadres dans lesquels les formations se déroulent. Nous sommes une école associée à IESE Business School de Barcelone. Nous avons une équipe locale de 17 professeurs parmi lesquels il y a des jeunes. L’organisation de cette institution est vraiment la partie la plus importante de notre développement. Parce qu’un pays ne peut se développer en comptant sur les instruments qui viennent d’ailleurs. Les gens ont besoin de bien se former pour bien gérer les entreprises. C’est pourquoi, nous avons voulu que pour un pays jeune comme la Côte d’Ivoire ces formations soient utiles et pratiques. En 2017, nous avons réalisé nos trois programmes “Executive Educations” que nous avons déjà depuis 2015.
RH Mag : Quel bilan faites-vous des programmes AMP, PMD et PLD qui constituent l’ADN de MDE Business School ?

Martin Frigola : L’Advanced Management Program (AMP) s’est bien déroulé. Il y avait 39 participants au début avec 37 qui ont pu aller au terme de la formation. Nous avons pu faire également le Program Management Development (PMD), destiné aux Directeurs et aux premiers collaborateurs de la Direction Générale de l’entreprise. Le Program Leadership Development (PLD), à la différence des autres programmes, se fait entièrement en Côte d’Ivoire. C’est un programme ouvert à tous ceux qui exercent une fonction d’encadrement en entreprise. Comme nouveauté en 2017, il y a eu le fait que nous avons commencé à fonctionner selon la démarche ISO 9001. Nous avons préparé cette certification pendant l’année 2016 et l’avons obtenue en 2017 Nous sommes donc dans une logique d’amélioration de notre processus. Une autre nouveauté c’est que nous avons commencé à avoir des équipes permanentes qui font la recherche dans le domaine du management. Nous sommes également en train de faire une recherche dans le domaine énergétique. C’est une recherche que IESE Business School fait dans les pays africains. Cette recherche a commencé par le Kenya. La Côte d’Ivoire est le second pays. Nous voulons produire un document de recherches et des cas pour former sur la base des réalités ivoiriennes. Ces recherches nous seront bénéfiques parce que la spécificité de nos formations, c’est qu’elles parcourent tous les domaines de l’économie générale.
RH Mag : Qu’en est-il des séminaires et autres conférences que vous organisez ?

Martin Frigola : Comme autres activités en 2017, nous avons fait des séminaires aussi bien en interne qu’en externe auxquels des personnes de plusieurs entreprises ont participé. Il y a eu également des team-building avec des entreprises. En résumé, nous avons amélioré les qualités de notre corps professoral et notre fonctionnement dans l’optique de donner une formation pratique. Car notre souci est que les personnes qui participent aux formations puissent améliorer leur travail de tous les jours dans les entreprises.
RH Mag : Quels sont les grands projets pour 2018 ?

Martin Frigola : 2018 est une année importante parce que nous avons prévu deux nouveaux programmes. C’est un grand défi ! Nous commençons un programme qui se nomme Executive Developpement Program (EDP). C’est un programme bilingue. Il y aura des cours en Anglais et en Français. Les participants doivent maîtriser parfaitement ces deux langues. Ce programme vise à intensifier les échanges entre l’Afrique Anglophone et l’Afrique francophone. A part les professeurs de l’IESE Business School de Barcelone et les professeurs de la MDE Business School, il y aura des professeurs qui viendront du Nigeria. Dans le cadre de la formation, les participants feront une semaine à Lagos. Ce séjour vise à créer des contacts pour faciliter les échanges avec des entreprises du Nigeria, II serait irréaliste d’envisager le développement de la Côte d’Ivoire sans tenir compte des pays
aux alentours. Nous pensons que, de façon stratégique, il est important de voir les entreprises ivoiriennes travailler avec celles du Nigeria. La deuxième aventure dans laquelle nous nous lançons en 2018 est un programme pour l’Administration publique.
RH Mag : Pourquoi un programme spécial pour l’Administration publique ?

Martin Frigola : Dans les débuts de MDE Business School, nous nous sommes adressés aussi bien aux entreprises qu’à l’Administration publique. Par le passé, nous avions fait des séminaires à l’intention du ministère des Finances, de la Direction Générale des impôts… Depuis 2011, il y a certains hauts cadres de l’Administration qui ont pris part aux programmes AMP et PMD. Ces cadres ont vivement souhaité un programme orienté vers l’Administration publique. C’est ainsi que, depuis deux ans, nous préparons ce programme. Cette préparation a été intensifiée en 2017

RH Mag : Quelle est la particularité de cette formation ?

Martin Frigola : Pour donner une formation de haut niveau, en plus de nos partenaires habituels, nous avons signé un accord avec l’Ecole Nationale d’Administration Publique du Canada (ENAP). Ce projet a été porté par des personnes internes travaillant à MDE Business School et un autre groupe de professeurs constitué de hauts cadres de l’Administration ivoirienne. Ils ont été à la conception et à la diffusion de ce programme. Donc, nous auront pour la première fois le Public Advaned Mangement Program (PAMP). C’est un programme adressé aux ministres, aux premiers collaborateurs des ministres, aux cabinets des ministres, aux directeurs généraux et directeurs centraux des ministères ainsi qu’aux entreprises publiques. Nous pensons qu’avec cette formation, nous pouvons contribuer au développement du pays. Nous sommes d’ailleurs en train de constituer la première promotion de ce programme qui va débuter en mars 2018. Pour ce programme, la semaine à l’extérieur du pays sera faite au Québec. Voilà nos grands défis pour 2018. Je rappelle également que MDE Business School est passée de ISO 2008 à ISO 2015.

RH Mag : Vos voeux pour 2018 …

Martin Frigola : Je souhaite aux chefs d’entreprises qu’ils travaillent avec l’esprit et la mission que nous leur avons inculqués à MDE Business School. Un esprit au service de l’organisation. Il faut servir les clients avec évidemment un esprit d’entreprise pour une meilleure collaboration enfin que le personnel de l’entreprise et les différentes directions ne travaillent pas de façon isolée mais en synergie. Que les uns aident les autres à atteindre les objectifs globaux de l’organisation..

Interview réalisée par Coulibaly F.
RH Mag N° 22 Janvier – Février 2018